• Projet de loi pour la liberte de choisir son avenir prof
  • ACOP-France
  • 67emes JNE à Lannion 2018
  • L'ACOP-F vous souhaite de bonnes fetes et vous presente ses voeux
  • Création du corps unique des Psychologues de l'Education nationale

L’orientation un avenir pour chacun

L’orientation un avenir pour chacun

Monique Ronzeau

col-acteurs.gif


Dans un monde incertain, déboussolé, chacun est sommé de penser à son avenir.

Les jeunes doivent choisir entre les différents baccalauréats, trier dans les multiples voies de l’enseignement supérieur, se décider pour un apprentissage. Les adultes ayant un emploi, formés et diplômés, doivent souvent faire des projets de reconversion. A partir de nombreux exemples, l’auteur présente et analyse l’orientation tout au long de la vie.

 

« Je ne sais pas quoi faire » est le constat qui introduit de nombreux entretiens d’orientation.
Les questions d’avenir délicates, parfois douloureuses, ne se confient pas immédiatement.

Quelle direction prendre ? Comment trouver notre place ? Comment mettre en œuvre ou réviser nos ambitions ? Dans quelles ressources puiser ? Qui peut nous aider ? Comment éviter de trahir nos origines ?
Chaque question est ouverture sur une différence, aventure vers un changement.
 

L’orientation est un long et lent exercice de libération et de construction. L’auteur insiste sur ce travail personnel qui tour à tour élabore l’avenir, défroisse le présent ou revisite le passé. Les choix scolaires et professionnels se font souvent dans la continuité des trajectoires familiales. Ils constituent aussi des opportunités de changer, d’apprendre le sens unique de notre vie.

 

Les parcours individuels dépendent les uns des autres et des règles communes que nous nous donnons. L’orientation doit aussi être considérée collectivement.
La compétition, la sélection, toujours plus rudes à l’école et dans l’entreprise, menacent d’exclusion trop de personnes.
Pour l’auteur, il devient urgent d’instituer des solidarités nouvelles pour mieux tenir ensemble, de créer des édifices communs pour rassembler toutes les singularités.

 

Qui de l’Etat ou des collectivités territoriales s’emploiera à définir et à organiser l’orientation à tout âge ? L’école réussira-t-elle à mieux accueillir les différences ?  Saurons-nous partager le travail qui se raréfie ?
La cohésion sociale, souhaitée par tous, implique de donner un objectif à L’ORIENTATION : UN AVENIR POUR CHACUN.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

ACCÉDER A L'ESPACE ADHÉRENT

En cas de doute : webmestre@acop-asso.org

  • Dernière modification le 21 Juil 2018 21:24.