• ACOP-France
  • JNE Lyon 2017 ! Retrouvez les interventions sur notre chaine Youtube
  • ACOP-F
  • Création du corps unique des Psychologues de l'Education nationale

L'appel de l'ACOP-F (mars 2013)

 

L'ACOP-F lance un appel :

 Il faut défendre l'orientation

Pour que l'orientation ne soit pas réduite à l'insertion et au placement.

Vous pouvez ajouter votre signature à cet appel en cliquant

image ici

Traduction en Allemand de l'appel:

cliquez sur le drapeau  

 Avertissement

 Cet appel a été rédigé fin novembre 2012 au moment même où l’ARF réclamait le transfert des CIO aux régions. Nous avions rencontré F. Bonneau, président de la commission éducation de l’ARF et lui avions fait part des raisons de notre refus d’être transférés aux Régions. (le compte-rendu)

L’annonce faite par le 1er ministre, le 12 février 2013 de la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités territoriales en 2013 et 2014, le refus de l’Etat de compenser financièrement le transfert des CIO notamment départementaux… a amené l’ARF à faire marche arrière et à renoncer à ses prétentions initiales : elle ne demande plus les CIO et la dernière version du projet de loi sur la décentralisation ne les mentionne plus.

Pour autant, nous n’avons pas souhaité modifier la première partie de notre Appel dans laquelle nous faisons référence à la régionalisation des CIO. Il nous semble, en effet, que sur le fond, même si la perspective du transfert a été abandonnée, rien n’a vraiment changé. La question des CIO reste entière et celles des missions aussi. Dans certaines académies il est question de co-portage ou de co-pilotage par le Rectorat et par la Région des services d’orientation avec la signature d'une convention. On le voit, les termes utilisés dans cet APPEL sont toujours d’actualité.

Nous voudrions, par ailleurs profiter de la diffusion de l’APPEL pour exprimer notre total désaccord avec les explications quelque peu « psychologisantes » qu’on entend ici ou là pour expliquer le revirement récent des régions au sujet des CIO. Ce n’est pas tant la perception d’un sentiment, en l’occurrence « l’hostilité acharnée d’un syndicat majoritaire et de ses satellites », qui est en cause, mais plus fondamentalement la conséquence politique aujourd’hui parfaitement perçue par les Régions du coût d’une telle mesure en terme notamment d’augmentation de la fiscalité locale avec ses éventuelles répercussions électorales.  

 Quoiqu’il en soit, nous prenons acte de la décision de l’ARF. Reste que le risque d’instrumentaliser l’orientation dans une logique de placement et de régulation des flux n’est hélas pas écarté ! Nous vous invitons en conséquence à signer massivement l’APPEL de l’ACOP-F et à vous mobiliser sur cette question.

Bien cordialement

Dominique Hocquard

Président de l’ACOP-F

 

Commentaires   

0 #1 Jean-Pierre MENUGE 10-02-2014 12:34
Le bras de fer se durcit dans l'académie de Rouen... De toute évidence, notre Recteur a bien du mal à appliquer le moratoire promis par le ministère le 30 Janvier dernier au nom du dialogue social ! Le message était pourtant bien clair: suspension des projets en cours en attendant les résultats de la concertation. Les Recteurs pourraient-ils s'affranchir des directives de leur Ministre ? Celui de Rouen affiche sa détermination à mener à son terme son funeste projet de fermeture de CIO ! Pourtant cette détermination fléchit devant les demandes de certains élus locaux. Une exception serait faite à Elbeuf dont le CIO est «maintenu», bien écorné tout de même avec près de la moitié de ses personnels en moins et un déménagement en perspective. Merci Paris-Normandie pour l'information ! Les personnels n'ont pas encore eu les honneurs de l’information rectorale.
Madame le Recteur recevait Jeudi dernier les représentants syndicaux des chefs d’établissement . Interrogée sur les horaires d’ouverture, elle marque le pas et admet que l’amplitude serait restreinte et laissée à l'initiative de chaque établissement, notamment pendant les vacances scolaires. Curieuse conception de la continuité et de l'égalité du service public sur le territoire académique ! Est-elle si sûre d'elle ? Egalement évoquées des permanences à l’initiative des communes qui le souhaitent. Les mêmes communes qui se voient déposséder de leur CIO ? Et de citer un vague accord avec le Conseil Régional de financer des travaux d’aménagement de nouveaux bureaux dans les établissements. 
Dans cette épreuve de force qui oppose le Rectorat aux usagers, aux parents, aux personnels, aux élus, aux partenaires des CIO qui se prononcent massivement pour le maintien des CIO, la mobilisation est toujours aussi forte. Mercredi 19 février, les personnels se réunissent en assemblée générale intersyndicale et ils appellent à un rassemblement  devant le rectorat à partir de 17H. 
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

L'Adhésion à l'ACOP-F

ACCÉDER A L'ESPACE ADHÉRENT

En cas de doute : webmestre@acop-asso.org

L'ACOP-F en actions

  • Dernière modification le mardi 17 octobre 2017, 20:53.