Psychologues de l'Education nationale

La réflexion de l'ACOP-F

Le décret portant création du corps unique de Psychologues de l’Education nationale, daté du 1er février 2017, est paru au journal officiel le jeudi 2 février.

C’est un texte historique pour la profession et pour l’Ecole.

Sa rédaction s’appuie sur les différents textes rédigés et déjà diffusés par le cabinet de la ministre en concertation avec les organisations paritaires (GT14) et associatives.

Par ce courrier, nous vous invitons à prendre connaissance du décret, à en discuter, et à en débattre, au sein des équipes, avec les collègues, en CIO ainsi qu’en établissement.

Car ce texte est plus qu’un texte technique. Il marque un moment particulier dans l’évolution de notre métier, de notre identité professionnelle.

 

 Depuis la figure de « l’orienteur » en blouse blanche du début du XXeme siècle, à celle du Psychologue en titre, l’exercice de l’orientation et de la psychologie a connu de profondes transformations. Rappelons également le/la conseiller.e d’orientation professionnelle, le/la conseiller.e d’orientation, et enfin depuis un peu plus de 30 ans…. le/la conseiller.e d’orientation-psychologue : un nom qu’il a fallu tant de fois expliquer, voire imposer, et répéter pour qu’il soit entendu. Ce nom qui incarnait jusqu’à hier notre identité professionnelle, nos pratiques, celui dans lequel nous nous reconnaissions, dans lequel nous faisions déjà corps.

 C’est Thierry Boy, hélas trop tôt disparu, figure historique de l’ACOP-F, très engagé dans la formation, et le métier, qui a longuement et très pertinemment analysé cette évolution en lien aux contextes économique et politique. De ce point de vue, il nous parait important d’examiner la création du corps unique de Psychologues de l’EN, en l’inscrivant dans cette perspective socio-historique. C’est sans doute là une exigence culturelle et intellectuelle nécessaire à la réalisation de cette délicate opération de reconfiguration de notre identité professionnelle.

 Au quotidien vous savez comme il est plus ou moins complexe pour les enfants, adolescents et jeunes adultes que nous rencontrons, de réaliser ce délicat appariement entre l’image que l’on a de soi, de ses compétences, de son identité et l’image que l’on peut avoir d’une profession. Ici c’est de nous dont il s’agit : reconstruire un appariement entre les représentations que l’on a d’un.e psychologue et l’image que l’on a du/de la professionnel.le que l’on est.

 Pour certains il s’agit d’un simple changement de nom qu’ils/elles attendaient et souhaitaient. Pour d’autres ce changement de nom, le positionnement affirmé qu’il implique en tant que psychologue, peut générer des craintes, des résistances, voire réactiver des problématiques plus anciennes appartenant justement à l’histoire de notre métier à laquelle nous faisions référence plus haut.

 Ce peut être aussi des interrogations sur les attentes ainsi que sur le regard qui sera porté par les élèves, leurs parents, les équipes, les chefs d’établissement, …. à notre endroit. Au fond, quelles représentations les partenaires, les publics avec lesquels nous travaillons vont-ils avoir de notre rôle de Psychologue de l’Education nationale …?

 On peut oser ici cette réponse : quelles représentations avaient-ils du/de la conseiller.e d’orientation-psychologue ? et quelles pourraient être les questions ou les demandes auxquelles il faudrait répondre qui ne se posaient déjà ?

 En tout état de cause, continuons « à faire notre métier », en le recréant chaque jour parce que chaque jour le public que nous accompagnons a besoin que nous posions un regard nouveau sur les questions qui le traversent.

 Continuons « à faire notre métier » en rappelant haut et fort que le travail d’équipe en CIO, les échanges professionnels avec les collègues sont nécessaires à la réalisation bien comprise de nos missions en établissement et auprès des publics.

 Evolution, craintes, résistances, réactivation de problématiques plus anciennes, identité …. « Psychologues de l’Education nationale : un corps adolescent ? »…. Retrouvons-nous aux prochaines Journées Nationales d’Etudes de l’ACOP-F à Lyon en septembre pour faire le point sur les enjeux et les conséquences impliquées dans la création du corps unique de Psychologues de l’Education nationale » !

 Sylvie Amici

 Présidente de l’ACOP-F

 Et Dominique Hocquard

 Ancien président

 

 

 



le décret portant création du corps unique de
Psychologues de l'Education nationale est
paru.

L’arrêté fixant les modalités du concours "réservé "
pour l'accès au corps de Psy EN vient de paraitre au JO de ce 5 fev. ici

les modalités des concours "externe et interne" sont confirmées dans ce même JO. ici

 

C'est un moment historique pour notre profession et pour l'Ecole!
..... nous avons maintenant tous la responsabilité de faire vivre la suite de l'histoire de notre métier.


 

Le 1er juillet 2015, Najat Vallaud Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche a annoncé par un communiqué de presse la création d’un corps unique de psychologues de l’Education nationale. 
 
L’ACOP-F se félicite de cette avancée et voit dans cette décision la prise en compte institutionnelle de ses appels, et plus largement des revendications formulées depuis très longtemps déjà par la plupart des organisations représentatives de la profession. Elle considère qu’il s’agit là d’un point d’étape important susceptible d’offrir de nouvelles perspectives aux psychologues scolaires, aux conseiller.e.s d’orientation-psychologues et aux directeurs.trices de CIO, pour l’accompagnement des élèves dans leur parcours scolaire et leur orientation.
 
L'ACOP-F est régulièrement consultée pour l'écriture des référentiels qui donneront le cadre d'exercice de ce corps unique. 
 
Les décisions d'écriture définitive des référentiels ce font aus ein du GT14, groupe de travail ministériel rassemblant les organisations syndicales et des représentants du ministère.
C'est Jean-Pierre Bellier, Inspecteur Général de l'Education nationale, qui a la charge de l’organisation et du suivi des travaux.
 
Le référentiel d'activité qui s'appuie sur le texte des missions de Aout 2011 notamment, et le référentiel de connaissances et de compétences sont désormais diffusés dans leur version définitive. Ils accompagneront la publication du décret portant création du corps unique.
 
Chaque référentiel contient une partie commune aux deux spécialité, suivies de parties spécifiques à chaque spécialité, et une partie pour les DCIO.
 
Le travail va se poursuivre dans les semaines qui viennent par l'écriture du référentiel de formation.

 

le 20 mars 2016
 

Corps unique, les textes :

 

 

Une avancée tres concrète vient d'être faite dans la création du corps unique de Psychologues de l'Education nationale!

Le ministère vient de mettre en ligne les éléments du prochain concours de recrutement : ICI

 

 

 

 une page est désormais consacrée à l'information sur les missions des Psychologues de l'Education nationale des deux spécialités : ICI

 

 

 

 

 Projet d'arrêté concours des PsyEN


projetarrêtéconcoursPsyENvd2.pdf


 Programme du concours 2017

projetprogrammeconcoursPsyENvd2.pdf

 

Les référentiels :


Référentiel compétences PsyEN 4 2016.pdf


RéférentielDCIOvd.pdf

 RéférentielPsyENvd.pdf

 

 


 

Le Communiqué de l'ACOP :

CPACOP-FcreationcorpspsyEN juillet2015.pdf

Celui du Ministère :


CP2015Créationcorpsunique.pdf


  Un texte historique

Actualité de la psychologie; Maurice Reuchlin en 1968)

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Adhésion à l'ACOP-F

L'ACOP-F en actions

ACCÉDER A L'ESPACE ADHÉRENT

En cas de doute : webmestre@acop-asso.org

  • Dernière modification le mardi 25 avril 2017, 18:49.